Une « journée des hommes » contre l’égalité !
Partager

La conseillère départementale du Bas-Rhin en charge des inégalités femmes-hommes a annoncé récemment vouloir instituer le 19 novembre une « journée des hommes », sur le modèle de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes (le 8 mars).

Cette proposition surréaliste vient conforter les thèses masculinistes les plus réactionnaires, dont les militants s’opposent historiquement à toute égalité entre les femmes et les hommes. Elle envoie un message insupportable à toutes celles et tous ceux qui luttent pour les droits des femmes. Le fait de proposer une telle idée démontre au mieux une véritable incompréhension des enjeux de la part de l’élue en charge de l’égalité de genre, au pire une adhésion aux doctrines masculinistes.

Les inégalités entre les femmes et les hommes sont toujours aujourd’hui en défaveur des premières. Ce sont les femmes qui sont moins payées à travail égal. Ce sont les femmes qui sont sous-représentées aux postes de direction dans les grandes entreprises, les médias et les institutions politiques. Ce sont les femmes qui sont encore tuées (une meurt en France tous les trois jours sous les coups d’un homme). Ce sont les femmes qui sont violées (une sur dix au cours de sa vie) et subissent le harcèlement de rue.

L’égalité ne s’obtiendra pas par une « journée des hommes » qui viendrait célébrer leur domination sur les femmes. Elle ne s’obtiendra que par la continuation et l’intensification de la mobilisation pour les droits des femmes et l’abolition du patriarcat. Elle ne s’obtiendra que par l’écoute et le soutien aux associations de terrain spécialisées, à même d’orienter les élu.e.s vers les mesures réellement efficaces.

Le groupe local Europe Ecologie Les Verts Strasbourg Eurométropole exige l’abandon de ce projet, ainsi qu’une politique volontariste du conseil départemental en faveur des droits des femmes et de l’égalité de genre.