Qualité de l’air : les bonnes solutions sont urgentes !
Partager

Autoroute camion


Suite à la condamnation de la France pour non respect des normes européennes sur la qualité de l’air, 78 requérant.e.s, dont cinq médecins et cinq habitant.e.s de Strasbourg, ont déposé mardi 2 octobre un recours devant le Conseil d’Etat, afin d’obliger le gouvernement à prendre des mesures.

EELV Strasbourg Eurométropole tient à féliciter les personnes et associations engagées dans ce processus, et les assurer de son plein soutien. La pollution de l’air est une nuisance mortelle (50 000 décès par an) et socialement discriminante (les habitant.e.s les plus exposé.e.s sont souvent les ménages à faibles ressources). Il est urgent que l’Etat et les collectivités prennent enfin la mesure de cet enjeu de santé publique, et agissent concrètement pour réduire la pollution de l’air.

Une des premières mesures en ce sens est l’abandon du projet Grand Contournement Ouest, qui va pérenniser l’Alsace comme le couloir à camions pour traverser l’Europe, sans réduire les bouchons pendulaires hautement polluants. Le GCO est aux antipodes des enjeux sur la qualité de l’air.
Pourtant des solutions pérennes et efficaces existent, portées depuis longtemps par les écologistes et les associations mobilisées : taxe sur les poids lourds et ferroutage ; développement de transports en commun à la fois à l’intérieur des premières et deuxièmes couronnes et entre la périphérie et le centre de l’Eurométropole ; incitations à l’autopartage et au covoiturage ; construction et sécurisation des pistes cyclables ; etc. Par ailleurs il est urgent de lutter contre les émissions polluantes des industries, notamment d’incinération.

EELV Strasbourg Eurométropole restera pleinement mobilisé pour que l’Etat et les collectivités territoriales mettent en oeuvre de véritables solutions, et abandonnent leurs projets néfastes pour notre santé.